1er nov 2017 | Nouvelles |

Le Conseil des jeux du Pacifique a été informé par l’intermédiaire de représentants des médias locaux de Tahiti, que le gouvernement de la Polynésie Française a déclaré qu’il ne soutiendrait pas une délégation de Tahiti Nui pour participer aux mini-jeux du Pacifique de 2017.

Le Conseil des Jeux du Pacifique est déçu par la décision prise par le gouvernement de la Polynésie française, et en particulier pour son impact sur les fédérations sportives de Tahiti et surtout sur leurs athlètes, ainsi que son impact sur les hôtes des Mini-Jeux au Vanuatu qui travaillent exceptionnellement dur pour organiser ces Mini James du Pacifique 2017 pour tous les athlètes du Pacifique.

En l’absence d’une élection au sein de l’Association (COPF) des Jeux du Pacifique de Tahiti Nui, pourtant dûment élue et à la suite d’une décision du tribunal local en août qui annulait les élections de 2016, le Conseil des Jeux du Pacifique poursuivra sa politique d’acceptation des inscriptions des athlètes pour ces jeux à partir des fédérations sportives individuelles de Tahiti qui sont dûment affiliées à leurs fédérations internationales respectives.

Le fait d’accepter les inscriptions d’athlètes appartenant à des organismes qui prétendent être des fédérations nationales mais qui ne sont néanmoins pas homologués par la Fédération internationale de leur sport respectif, aura un impact sur les jeux et n’est donc pas envisageable par le Conseil des jeux du Pacifique.

Le Conseil des jeux du Pacifique ne rejettera en aucun cas pas les athlètes méritants de Tahiti Nui et fera tout son possible pour les aider si leur Fédération Nationale souhaite continuer à participer aux Mini-Jeux du Pacifique 2017. Le Conseil des jeux du Pacifique aidera également cette participation d’une manière qui respecte à la fois, les mini-jeux du Pacifique et les protocoles nationaux de représentation.

 

Site Internet: www.pacificgamescouncil.com Téléphone: (61) 408 536 377 Courriel: pacificgamescouncil@gmail.com